Les choses Françaises qui me manquent

IMG_0071

Bonjour,

A plusieurs reprises, j’ai voulu vous écrire un article à propos de 2017. Un truc bien chiadé pour vous souhaitez une belle année, tout mes voeux de bonheur et même vous parlez de mes résolutions. J’aurais commencé par « Cette année, j’ai des bonnes résolutions. Je me promet de perdre 5 kilos, de manger sainement, d’arrêter d’acheter des mochas vanille à 4$ un jour sur deux chez Starbucks… », punaise qu’est-ce que c’est lourd et redondant ! Alors, avec impolitesse, le 25 janvier, je profite de ce nouvel article pour vous souhaitez une belle année 2017. Qu’elle soit l’année de la concrétisation de vos rêves (c’est tout ce que je vous souhaite de pire.)

6 mois, 6 mois que je suis aux Etats-Unis. C’est le tournant, l’euphorie est partie et le traintrain quotidien est bien installé. Je suis dorénavant apte à vous dresser la liste des choses qui me manquent et que je téléporterait bien à Chicago.

  1. La mode

Avant de partir aux U.S je pensais intimement à la jolie garde robe que j’allais avoir. Je me disais « Youhou » ! J‘ai vite désenchantée. Après deux trois magasins parcourus et quelques regards jetés sur les Américains. Legging, jogging, Ugg pour la journée. Robe courte et talons de 25 centimètres / Costard trois fois trop grand et mal taillé pour la soirée : voici la définition type des outfit Américain. Ma carrière de blogueuse mode était d’entrée ruinée. Maintenant, j’espionne les Instagram des Américaines populaires et si elles sont stylées, avec des pièces à tomber : elles shoppent sur les sites européens! Pull & Bear, Stradivarius, Zara, Galeries Lafayette and others… revenez-moi vite, please!

mark-darcy

2. La nourriture 

Ici, la grande cuisine au même titre que nos plats gastronomiques c’est à base de cannelle et de citrouille. Et « cuisiner » revient à mélanger de la poudre et de l’eau pour faire des pancakes. Il n’y a pas que la tartiflette, la croziflette et la raclette qui me manquent. Je vous jure, à ce stade même le boudin et les paupiettes me manquent.

Satisfying GIF - Find & Share on GIPHY

3. L’odeur du pain frais 

Je vous assure, les boulangeries dégagent une odeur dans la rue, en France on l’ignore.  L’odeur du pain frais et des croissants chauds me manque, dans les gares, dans la rues et même dans les bars-tabac-presse.

boulangerie-lahonce_2

4. Les Français, froids, secs et râleurs 

« How are you? » J’ai la diarrhée c’est toujours tes oignons ?

 » Oh, I’m reeaaaallly niiiice to meet you! » Deux minutes plus tôt elle disait à sa copine « regarde là, cette française prétencieuse!. »

« You look soooooo pretty! » Euh, je viens de me lever, j’ai les cheveux gras et je pue de la bouche.

« I looooove your scarf! » Une minute plus tard,  » au fait elle est de quelle couleur mon écharpe? »

Les français ne disent rien, au pire ils soupirent. Mais au moins, les Français ne jouent pas aux hypocrites toutes les trois secondes. Les Français ne diront jamais qu’ils aiment ton écharpe, alors qu’ils l’aiment vraiment. Et d’ailleurs, les français disent très rarement « enchanté ! » Bref, les Français ne jouent pas dans le surfait et finalement ça me plait.

fillestoutcequibrille

5. Les magazines 

Je me souviens de ces heures passées dans mon canapé, après une longue journée de boulot. Mon pyjama en Pilou-Pilou, une bonne tisane chaude, ma playlist du moment et mes magazines préférés.  As You Like et Paulette, c’est le genre de lectures irremplaçables que je ne trouve pas aux U.S et qui manquent terriblement.

IMG_5481

6. Les bonnes manières 

« Merci », « Pardon », c’est quand même pas « anticonstitutionnellement ! » Je vous assure que certaines bonnes manières me manquent. Comme, dire « merci » aux passages piétons, comme dire « au revoir » aux professeurs à la fin d’un cours universitaire. Comme dire « Sorry » quand on bouscule quelqu’un devant soit. Comme, dire « pardon » après un gros rot bien gras (pour information, les Américains rotent même durant les dates *rdv drague*, non c’est pas un blague, mais du véccu)

une_bonnes_manieres

7. L’apéro

Les apéros avant les soirées, « c’est quoi ça? » Ici, c’est plutôt sauvage. Je rejoins mes potes à l’angle du club de nuit. Punaise, où sont mes heures d’apéro à m’enfiler du vin et du saucissons sans compter ?

Miramax GIF - Find & Share on GIPHY

8. Les soirées à la bonne franquette 

« Relax », c’est le genre de soirée qui manque aux U.S! Chaque samedis soirs j’ai l’impression que c’est nouvel an. Les filles sont « zappées comme jamais » et chaque soirée et démesurée (même si le DJ nous passe sans pression du Justin Bieber). Alors oui, les soirées baskets / bistro où je chante saoule et à tue-tête les lacs du conemmara me manquent elles aussi.

Celebrate GIF - Find & Share on GIPHY

9. Sortir sans mon ID

J’ai 24 ans, pas une tête de 16 ans non plus? Et bien je vous assure que j’ai fais une fois l’erreur de sortir sans ma carte d’identité. PAS DEUX! J’ai bloqué mes amis toutes les soirées. Impossible de rentrer dans un bar ou même d’acheter un pack de bière. Les pauvres -21 !

Sad GIF - Find & Share on GIPHY

10. Mes proches 

Mes ami(e)s, mes amours, mes emmerdes. Oui, même certains emmerdeurs finissent par me manqué. Parfois, je me sens seule, j’ai envie d’hurlé de rire avec ma meilleure amie sur des choses absurdes. Partager des bières avec les copains dans mes bars préférés. Partager une bonne bouffe dans un restaurant à Metz avec mes éternelles copines rencontrées en études supérieures. Parfois, même à 24 ans j’ai encore besoin d’un câlin de mon papa et des bras si doux de ma maman. L’intégralité de mes proches me manquent et ça au quotidien. Des jours plus, d’autres moins.

11. My home, sweet home

Mon petit appartement et ma décoration signée Maison du Monde me manquent eux plus que la raclette (for sure). Mon chez moi, mon indépendance et pouvoir inviter qui je veux, quand je le veux aussi. L’odeur de ma lessive sur mes draps, de ma collection de bougies démesurée. Ma rue, mes voisins, mes habitudes…

Anyway, je pense que c’est normal d’être nostalgique de son pays. Qu’importe d’où on viens et qu’importe où l’on part. C’est humain. Et c’est typiquement Français de râler. 

Pour autant, j’aime les U.S plus que tout au monde. Je découvre des villes, des paysages et des personnes absolument formidables. J’ai souvent, très souvent le souffle coupé dans cette aventure. Une aventure que j’essaie de vivre à 3000% et qui changera à tout jamais : ma vie. 

SIGNATURE-JUSTINE-LOURENCO

Rendez-vous sur Hellocoton !
Justine Lourenço
J'ai 23 ans et après Metz et La Rochelle, je me suis installée à Lyon depuis un an. Je suis Social Media Manager en agence (ça doit être ça la raison du pourquoi je suis vachement sociable -rire-) ! Sociable, mais aussi très curieuse, férue de mode et de tendances. Le tout donne un mélange explosif qui commence par www.

8 Comments

  1. Ouawwwww !
    Quel récit !
    Mais tu m’as mis les boules quand même car j’avais l’impression que tu étais malheureuse là bas et que tu ai envie de rentrer. Mais c’est vrai que ça doit être tellement fou d’être là bas en même temps.
    Vas-tu y rester toute ta vie finalement ?
    Bisous
    Sophie

    1. Hello Sophie,
      J’aurais parié que cet article t’interesserais. Je suis contente que tu l’ai lu dans les premières.
      Je ne me sens ni triste, ni malheureuse. J’aime la vie à Chicago, et aux USA. Mais il est vrai que après avoir vécu 24 ans dans un pays, on y es attaché. A la france et à mes habitudes.
      Mais c’est du grand Justine, quand je serais en France j’écrirais un article sur les choses des US qui me manquent. Haha.

      Beaucoup d’humour dans cet article ! Ne t’inquiète pas.

      J’espère que tout roule pour toi?

      Je t’embrasse

  2. Tu m’étonnes que la gastronomie te manque ^^ je pars à peine une semaine à l’étranger qu’il ne me tarde qu’une chose, manger français! 😉 Et c’est clair que les US ne sont pas réputés pour la bouffe!
    On ne se rend pas compte mais c’est vrai qu’au final les français, nous avons un style de vie bien à nous! En tout cas, j’imagine que tu dois quand même bien t’éclater, c’est génial comme aventure :)

  3. J’aimerais bien être une petite souris pour te suivre dans tes aventures :) Le décalage est fou avec les Français c’est certain mais tout ça est une expérience unique ! Profite à fond car ce que tu cites dans l’article tu ne le retrouveras pas en France. Des bisous ma chérie <3

  4. Coucou Justine, je découvre ton blog avec Hellocoton et j’adhère totalement !!!
    J’ai lu ton article d’aujourd’hui et je partage ton point de vu, mais je suis surtout allée voir tes autres articles et celui-là me parle beaucoup. J’ai vécu un an aux États-Unis et je suis à Toronto cette année et toutes les choses que tu as cité me manque trop trop trop :(
    Pour la mode, c’est clair que c’est pas trop ça, et j’ai vraiment trop peur de commander et de devoir payer toutes les taxes… Donc il ne reste plus que H&M et Zara. Je pourrais commenter tous tes points tellement c’est vrai !
    Je pense qu’on ne s’en rend compte que quand ça nous arrive :)
    À bientôt.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :