Sport, où j’en suis ?

justine-sport

Quand mon aventure aux USA c’est officialisée, j’ai eu les jetons. Lors de mes premières journées à New-York aussi. La junk food attire. La France est réputée pour sa gastronomie, l’Amérique pour sa « bouffe grasse » (rien de péjoratif.) Difficile de résister quand on a enfin devant soit les meilleurs burgers des Etats-Unis. Les donuts dont comme on en rêve en Europe et pire encore les vraies de vraies « American Pizza »…

Nouveau pays, nouveau rythme de vie, euphorie… Et je dois avouer que j’ai lâché le sport durant les premières semaines. Sans sport + Junkfood : on m’avait prévenu, le drame, la catastrophe est arrivée. J’ai pris du poid. Résultat, je ne me sens pas bien, pas bien dans mon corps, dans mes fringues et dans mes baskets. Je ressens une sensation bizarre, celle d’être constamment ballonnée et dégoulinante de graisse.

Pour la première fois mes motivations quant au sport ont changées. C’est étrange, mais le sport n’est plus seulement pour me vider l’esprit. Aujourd’hui je veux un corps affiné ! Ça me fait peur, car cette envie me hante, j’y pense souvent et je baragouine un tas de phrase de ma tête qui me font penser à l‘obsession de la minceur. « Quand je serais comme ça, je pourrais porter ça! »

run

Septembre : j’ai changé mes programmes et redoublé de motivation !

1 – Je me suis inscrite dans une salle de sport

Pas n’importe quelle salle de sport s’il vous plait, 3 piscines et espaces détentes qui suivent, deux grandes salles cardio + musculation (avec même des télévisions incorporées au vélo elliptique) c’est la taille de mon ancien lycée, et pour seulement 30$/m!

2 – Je me suis concocté un programme

Il alterne la musculation, les cours collectif et le run. Et j’ai remarqué qu’accrocher un programme près de son miroir me permet d’être bien organiser et de calmer mes crises de flemme. Je vous le conseil !

3 – Je suis des cours collectifs

Depuis le karaté je n’avais pas suivi de cours collectifs. Ça me déplaisait de ne pas pouvoir être libre de mes mouvements ! Mais tout à changé depuis que ma copine Camille m’a convaincu d’essayer le body pump en groupe. C’est dynamisant et motivant !

4 – Je run encore et toujours

Niveau course à pied, je ne relâche rien. Pour le moment, je privilégie la quantité de run aux kilomètres par run. Ce sport reste mon plus grand plaisir, surtout qu’ici les parcours autour du lac Michigan sont somptueux.

5 – Je refait ma garde robe

Étant donné que j’avais le droit qu’à 23 kilos d’affaires pour les Etats-Unis, j’ai privilégié de jolies bombers ou de jolis pull d’hiver. Du coup c’est une parfaite excuse pour refaire « ma garde sport » !

Un exemple, oui oui, je vous influence à stopper les sportives!

 

nom

Victoria SecretNikeForever21

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Justine Lourenço
J'ai 23 ans et après Metz et La Rochelle, je me suis installée à Lyon depuis un an. Je suis Social Media Manager en agence (ça doit être ça la raison du pourquoi je suis vachement sociable -rire-) ! Sociable, mais aussi très curieuse, férue de mode et de tendances. Le tout donne un mélange explosif qui commence par www.

3 Comments

  1. Run, baby run encore et encore et plus encore. Ne te laisse pas prendre au piège de cette mal bouffe…. c’est psychologique, tu es le maître et pour te connaître pour ta niaque…. so keep your foot on the ground sweety

  2. Contente de constater que tu es plus que motivée ma belle <3 Tu es la plus belle dans tous les cas :) On attend quand même des photos de donuts sur insta haha

    Céline – des millions de bisous de Lyon.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :